etrangerL’actualité nous mentionne régulièrement les drames de ces migrants, traversant la Méditerranée, ou passant les frontières depuis la Grèce, ou entassés dans des camions (en Autriche), mais il a fallu la photo de ce petit garçon, retrouvé mort échoué sur une plage de Turquie, pour que l’opinion opère un changement dans la façon de les considérer.
Pour les chrétiens que nous sommes, accueillir l’étranger devrait faire partie de notre ADN : ‘Vous traiterez l’étranger en séjour parmi vous comme un Israélite, comme l’un de vous ; vous l’aimerez comme vous-mêmes, car vous avez été étrangers en Egypte’ (Lév.19, v.34) ; ‘j’étais étranger, et vous m’avez accueilli’ (Mt.25, v.35b), figurent parmi les nombreux textes bibliques qui en parlent.
Mais l’étranger, dans la Bible, c’est non seulement celui qui vient d’ailleurs, mais aussi celui qui est autre que moi, différent. ‘Accueillez-vous donc les uns les autres comme Christ vous a accueillis, pour la gloire de Dieu’ (Rom.15, v.7).
Bon accueil donc, et bon mois d’octobre. Christophe Hahling, pasteur