culteDescription :
Le Nouveau Testament nous parle du culte vécu dans l’Eglise primitive. Cet ouvrage s’y réfère dans sa tentative d’inviter l’Eglise d’aujourd’hui à un culte conforme à la pensée de Dieu. Lignes de force d’un renouveau du culte : la place de l’adoration, le rôle de la musique, le culte personnel…

Extrait de la préface :
«  Chaque chrétien(e) porte en lui (elle) le désir d’offrir à Dieu quelque chose de beau, de vivant et d’authentique. Chacun de nous a envie de dépasser les formes figées et de retrouver un nouvel élan vers Lui.
Le culte est un lieu privilégié pour exprimer notre amour pour Dieu, et lui dire notre reconnaissance par des louanges et des actions de grâce. C’est là que notre vie spirituelle peut être revivifiée notre zèle ranimé, notre connaissance de la parole de Dieu enrichie. Nos prières se renouvellent au contact de celles des autres, elles s’affirment et se diversifient en se modelant sur celles de l’Église Universelle. La rencontre avec d’autres chrétiens approfondit notre communion avec eux . Elle nous donne de nouvelles forces pour note marche quotidienne avec le Seigneur, pour notre témoignage. La fraction du pain renforce notre lien avec le Seigneur et avec les autres membres du Corps de Christ.
…En confrontant la perspective biblique avec notre réalité cultuelle nous constatons un décalage. Les cultes de l’Église Primitive étaient extrêmement riches : d’après le Nouveau Testament, on y trouvait au moins une vingtaine d’éléments. Nos cultes en contiennent trois ou quatre… »

Share Button