Voilà la thématique choisie par notre Fédération d’Eglises Evangéliques Baptistes de France pour l’année 2017. Et ceci, à partir du verset biblique de II Corinthiens 5,18 : ‘Tout vient de Dieu, qui nous a réconciliés avec lui par le Christ et nous a confié le ministère de la réconciliation’.
Cette thématique suit celle de l’année 2016 : ‘Sauvés pour servir’. Car en effet, le salut que nous avons reçu de la part de Dieu en Jésus-Christ a des conséquences vis-à-vis des autres, dans le service, et dans la réconciliation.
Cette réconciliation, elle est possible parce que Dieu a fait le premier pas vers l’homme, en nous envoyant son Fils Jésus-Christ, qui a donc permis le rétablissement de la relation avec Dieu (la réconciliation), qui avait été rompue par le péché.
Et ensuite, tout naturellement, étant réconciliés avec Dieu par Christ, nous sommes maintenant mandatés, en tant que chrétiens, d’aller proclamer cette réconciliation auprès de nos frères et sœurs en humanité. Les versets suivants (v.19b-20) le disent clairement : ‘Il a mis en nous la parole de la réconciliation. Nous sommes donc ambassadeurs pour Christ, comme si Dieu exhortait par nous ; nous vous en supplions au nom de Christ : Soyez réconciliés avec Dieu !’
Annoncer la réconciliation avec Dieu est une belle tâche, mais pas toujours facile, certes, car il faut d’abord une prise de conscience de nos contemporains sur le fait que le péché (qui habite tout être humain) nous sépare de Dieu ; ensuite, la proclamation de la bonne nouvelle de la réconciliation avec le Créateur est possible.
Puis, comme un corollaire direct de cette réconciliation avec Dieu, il est possible de parler de réconciliation avec son prochain. Oh, combien notre monde a besoin de paroles et d’actes de réconciliation ! Sommes-nous prêts, en tant que témoins de Jésus-Christ, à entrer dans ce processus, c.-à-d. à oeuvrer comme ‘médiateurs’, comme ambassadeurs, comme propagateurs de la réconciliation que Dieu peut et veut offrir ?
Christophe Hahling, pasteur

Share Button