Panem et circenses – Du pain et des jeux

Panem et circenses – Du pain et des jeux

 

L’expression du poète latin Juvénal assez péjorative cherche à dénoncer le fait que le peuple sous l’empire romain est préoccupé uniquement par son estomac et ses loisirs.

Bien que très ancienne, cette citation reste toujours d’actualité. On pourrait regarder l’effervescence autour du parcours des Bleus, la capacité des matchs de football à nous faire oublier les soucis et enjeux de la nation. On pourrait faire la même remarque avec les festivités de fin d’année. Finalement, est-ce qu’on ne chercherait pas simplement à passer de loisirs en loisirs en s’assurant d’avoir de quoi manger ?

Ce que met Juvénal en lumière, on peut le retrouver chez Blaise Pascal sous la notion de divertissement. Pour Pascal, cela va bien plus loin que le ventre et les activités ludiques. Ce qu’il appelle divertissement c’est tout ce qui cherche à nous détourner de la misère de la condition humaine.

L’année 2022 s’achève, celle de 2023 commence avec son lot de préoccupations, de soucis, de projets… bref de divertissements. Il serait tentant de mettre en place une liste de bonnes résolutions, mais peut-être qu’il faut entendre (ou ré-entendre) cet appel à s’attarder sur notre condition humaine, à réaliser à quel point nous sommes vides, à quel point il nous manque quelque chose.

Regarder à notre condition ce n’est pas pour s’apitoyer sur notre sort, mais c’est la démarche nécessaire pour laisser la place au seul qui peut combler ce vide qu’il y a en nous, le seul qui donne sens à notre existence, à ce que nous faisons.

Que cette année 2023 soit pour chacun d’entre nous une occasion supplémentaire de demander à notre Dieu de nous remplir, de nous conduire, de nous guider, peu importe ce que nous faisons, peu importe ce que nous disons, qu’il puisse mettre en lumière tout ce qui tente de nous divertir, de nous détourner de lui. Qu’il nous aide à prendre conscience des enjeux qu’il y a dans notre vie de disciple.

Soyez bénis.

Benjamin ANGERVILLE

Share Button
Les commentaires sont clos.